aller vers ... ALLEMAGNE

aller vers ... AUTRICHE

aller vers ... SLOVÉNIE

aller vers ... HONGRIE

aller vers ... ITALIE

aller vers ... GRECE

aller vers ... SUISSE

aller vers ... FRANCE

aller vers ... BELGIQUE

aller vers ... HOLLANDE

aller vers ... ROYAUME UNI

aller vers ... DANEMARK

aller vers ... NORVEGE

aller vers ... SUEDE

aller vers ... R. TCHEQUE

aller vers ... ESPAGNE

aller vers ... GIBRALTAR

aller vers ... POLOGNE

 

 

 

FRANCE

Généralités

 

Nord-Ouest

- Bretagne

Photos

- Normandie

Photos

- Châteaux de la Loire

Photos

- La Rochelle

Photos

 

Nord-Est

- Dijon

Photos

- Abbaye de Fontenay

Photos

- Source de la Seine

Photos

- Reims

Photos

- Divers

Photos

 

Paris

- Paris

Photos

- Fontainebleau

Photos

- Versailles

Photos

 

Sud-Ouest

- Arcachon

Photos

- Cahors

Photos

- Carcassonne

Photos

- Pyrénées

Photos

- Divers

Photos

 

Sud-Est

- Salon de Provence

Photos

- Côte d'Azur

Photos

- Grand Bornand

Photos

- Grenoble

Photos

- Chamonix

Photos

- Divers Alpes

Photos

 

Sud: La Corse

- Généralités

- Aléria

Photo

- Bonifacio

Photos

- Corte

Photos

- Bastia

Photos

 

 

 

 

 

GÉNÉRALITÉS

  La France, par sa superficie (environ 550 000 km²), n'est pas un pays très vaste mais sa situation géographique, son relief et ses nombreuses côtes lui procurent des paysages et des climats variés.

Sa longue Histoire en fait aussi un large musée avec une profusion de monuments et d'édifices divers dont la plupart rappelle qu'elle tient l'essentiel de son passé, jusqu'à un proche présent, de son mode de civilisation chrétienne et monarchique.

haut de page Haut de page

 

 NORD-OUEST

- Bretagne Photos

Pointe occidentale de l'Europe, cette région, rattachée tardivement (1532),a gardé de nombreux particularismes et notamment les traces de son passé Celte.

- Normandie Photos

Pays du Camembert et du Calvados, cette région a connu deux grandes périodes dans l'Histoire: C'est de là qu'est partie la Conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant (1066) puis, dans l'autre sens la reconquête de la France (1944).

- Châteaux de la Loire Photos

Construits à la demande de François Ier qui avait découvert la Renaissance alors qu'il était prisonnier de guerre en Italie, ces nombreux édifices contrastent avec les châteaux féodaux sombres, lugubres et humides.

- La Rochelle Photos

Ancien port franc des "parpaillots", cette ville connut une triste renommée grâce à Richelieu.

 haut de page Haut de page

 

NORD-EST

- Dijon Photos

Ancienne capitale des Ducs de Bourgogne, cette ville en garde les traces. C'est aussi un des hauts lieux de la gastronomie française.

- Abbaye de Fontenay Photos

Cette abbaye, construite en style Roman, témoigne, avec bien d'autres, de l'importance du passé chrétien de la France.

- Source de la Seine Photos

Localisée, officiellement, à l'époque de Napoléon III, ce mince ruisseau qui en sort a de quoi faire rêver ceux qui dorment sous les Ponts de Paris.

- Reims Photos

Ville martyre presque entièrement détruite pendant la Guerre de 1914-1918 puis reconstruite, dans le style des années 20, elle doit sa célébrité à sa cathédrale gothique où étaient traditionnellement sacrés les Rois de France.

C'est la également que prit fin la Seconde Guerre Mondiale, par l'armistice signé le 7 Mai 1945 (la scène a été rejouée à Berlin le 9 Mai). C'est donc, sans doute, parce qu'il ne s'est rien passé, ce jour-là, que l'on fête le 8 Mai en France ???)

- Divers Photos

haut de page Haut de page

 

PARIS

- Paris Photos

Un des phares du Monde en 1900, la "ville lumière" contient encore quelques endroits agréables et de nombreux sites touristiques intéressants à visiter quand ils ne sont pas fermés ou inaccessibles pour cause de grèves ou de manifestations diverses.

Les photos montrent, pour sortir des grands classiques, une exposition dédiée au centenaire de l'aviation. On y voit même un Rafale, la "Rolls Royce" du ciel par sa production limitée et son rapport qualité-prix.

- Fontainebleau Photos

Rénové au 16eme siècle par François Ier, ce château connut ses heures sombres quand Napoléon I y abdiqua.

- Versailles Photos

Développé par Louis XIV qui se méfiait des Parisiens, il servit à ses successeurs jusqu'au jour où Louis XVI accepta de retourner à Paris d'où il ne sortit plus vivant sinon pour une excursion à Varennes.

haut de page Haut de page

 

SUD-OUEST

- Arcachon Photos

Ville moyenne située à proximité d'un grand bassin à huîtres, et qui a, en commun avec Nice, la moyenne d'âge de ses habitants. Pas très éloignée du lac, le Bec d'Ambez où le Norway vient parfois soigner sa nostalgie d'ex-France.

- Cahors Photos

Située aux confins du Massif Central, cette petite ville est célèbre pour son pont et ses vieilles rues calmes où il fait bon flâner.

- Carcassonne Photos

Précurseur de Walt Dysney et des studios hollywoodiens, l'architecte Viollet-le-Duc a transformé ce lieu en une ville médiévale plus vraie que nature et ce, dès le 19ème siècle.

- Pyrénées Photos

Montagne moins connue que les Alpes, on y trouve encore des régions calmes comme celle de Mont Louis mais aussi la zone ultra-commerciale d'Andorre, rare endroit où les Présidents de la République Française ont le titre de Prince... A vérifier: quel buste remplace celui de Marianne dans les lieux officiels ?

- Divers Photos

haut de page Haut de page

 

SUD-EST

- Salon de Provence Photos

Ville de Nostradamus, le centre garde un aspect médieval tandis que, dans le ciel, on peut voir s'entrainer les pilotes de l'Ecole de l'Air.

Autour, on trouve d'autres lieux anciens comme les Baux de Provence.

- Côte d'Azur Photos

En élargissant la notion à celui de côte méditerranéenne, on peut commencer par la Camargue, (pays des cow-boys français), traverser Marseille (1ère étape africaine du Paris-Dakar d'après Coluche), la région de Cassis et ses calanques (qui servirent de décor au bagne de Jean Valjean alors interprété par Jean Gabin), puis la vraie "Côte d'Azur" avec un petit îlot constitué par la principauté de Monaco. Très beaux paysages, quand on peut y parvenir et que peuvent admirer les passagers. Pour le conducteur, il ne vaut mieux pas perdre de l'oeil le pare-chocs de la voiture qui précède, tout en surveillant la suivante dans le rétroviseur. S'arrêter, c'est à dire trouver à se garer légalement, devient un exploit digne des Héros de l'Antiquité qui visitèrent les lieux à une époque où ils étaient moins fréquentés. Mais n'exagérons pas: le conducteur aussi peut admirer le paysage et c'est peut-être pour cela qu'on a inventé les embouteillages.

- Grand Bornand Photos

Le Grand Bornand est l'exemple typique de ces villages qui ont su s'adapter au tourisme d'été et d'hiver sans trop se défigurer puisqu'il a gardé une partie de sa vie traditionnelle.

- Grenoble Photos

Très chaude en été, la ville de Grenoble, située le long de l'Isère, est entourée de paysages magnifiques sur les flancs de sa vallée.

- Chamonix Photos

Ville pionnière de l'alpinisme comme en témoigne la statue de De Saussure, cet endroit est aussi le point de départ vers des découvertes moins acrobatiques des hauts sommets et des glaciers.

- Divers Alpes Photos

haut de page Haut de page

 

SUD: LA CORSE

 

- Généralités

La Corse est la plus petite des trois grandes îles Tyrrhéniennes et la moins peuplée.

La Sicile couvre 25 500 km2 (27 700 avec les îles satellites) et compte 5 millions d'habitants, la Sardaigne s'étend sur 24 090 km2 et était peuplée de 1 655 000 habitants en 2005 tandis que la Corse a une superficie de 8681 km2 et comptait 279 000 habitants en 2007. La Corse a même la densité la plus basse des régions françaises, avec 32 hab. au km2 contre 43 pour le Limousin…

La Sardaigne et la Corse appartenaient auparavant au continent européen. Elles se sont écartées durant l'oligocène, il y a environ 30 millions d'années. La comparaison des emblèmes des deux îles est intéressante aussi.

Pour la Corse, c'est un bandeau blanc sur une tête noire, depuis le Moyen âge. Cela symbolise la victoire des Croisés sur les Mores. Le drapeau sarde, lui, compte quatre têtes.

Pour la Corse, le bandeau est relevé sur le front en signe de liberté.

Nous aurons trois centres d'intérêt en corse : Aléria, Bonifacio et Corte.

haut de page Haut de page

- Aléria Photo

Aléria est située au débouché de la rivière Tavignano, près de l'étang de Diane, qui était le meilleur abri de la côte pour les vaisseaux de l'Antiquité.

Un peu d'Histoire nous permettra de mieux la comprendre. En -565, les Phocéens, grecs d'Asie Mineure, sont chassés de leur ville (Phocée) par les Perses. Ils s'installent à Alaria et en font leur métropole. Amoindris par les Etrusques et les Carthaginois, ils transfèrent leur capitale à Marseille. Ils utilisent Alaria comme relais commercial. C'est alors le port d'importation pour la Corse.

En -259 avant Jésus Christ, Rome enlève Alaria aux Carthaginois et entreprend la conquête de la Corse. L'île perd la moitié de sa population.

Sous l'Empire, Aléria, devient la capitale de la province corse. Elle compta jusqu'à 80 000 habitants mais elle ne résista pas à la décadence de l'Empire Romain. Après 420, les côtes se désertifient à cause de la malaria mais aussi d'attaques barbares. Aléria est abandonnée au cours de ce 5ème siècle. Il reste peu de traces de ce glorieux passé.

Ce n'est qu'en 1944 que la plaine d'Aléria reprit vie, après que les Américains aient arrosé la plaine de DDT, la délivrant ainsi du paludisme.

C'est aujourd'hui, un vaste verger d'arbres fruitiers, de vignes. On y a cultivé aussi des kiwis à partir de 1970. Mais cette production est en fort recul depuis dix ans car les fruits n'atteignent pas la taille requise pour l'exportation.

 

haut de page Haut de page

- Bonifacio Photos

D'Aléria, compte tenu des limitations de vitesse et de la traversée de nombreux villages, on met deux heures pour parcourir la centaine de kilomètres qui la sépare de l'une des villes les plus pittoresques de l'île : Bonifacio.

Elle est située à l'extrême sud de l'île et on est tout de suite au parfum quand on passe, à l'entrée de la ville devant l'Hôtel des Etrangers.

Nous arrivons au port, particulièrement bien abrité par le promontoire rocheux, à gauche, où sont perchées la Citadelle et la Vieille ville. C'est Napoléon III qui a fait créer la route qui permet d'y monter.

On peut prendre un petit train si on ne veut pas se taper la grimpette.

Nous, nous choisissons de voir cela d'un bateau. Dès que nous quittons le Goulet qui ferme le port, nous sommes assaillis par des paquets d'eau. Nous sommes dans le détroit de Bonifacio entre la Corse et la Sardaigne. C'est certainement le port de Sainte Thérèse de Galure, que l'on aperçoit, au loin, à 9 ou 10 km de là... C'est la région la plus venteuse de la Corse. L'école des Glénans s'entraine ici. On dit que celui qui maîtrise la navigation dans les Bouches de Bonifacio peut naviguer partout dans le monde…

C'est Boniface, marquis de Toscane, qui donna son nom à la ville en 828. Les villes de Pise et Gênes furent souvent rivales pour diriger cette ville.

Nous faisons la visite classique après le phare de la Madoneta. Nous entrons dans la grotte de Sdragonato puis croisons les îlots de Fazzio à gauche. A droite, nous voyons la grotte de Saint Antoine ou grotte Napoléon car on dit qu'elle a la forme de son célèbre chapeau. On aperçoit des falaises où ont été tournées une partie des scènes des Canons de Navaronne.

On peut ensuite admirer les vieilles maisons perchées, à la verticale, sur des falaises hautes de 60 à 90 mètres. Il valait mieux ne pas se disputer avec son conjoint si on ne voulait pas passer par la fenêtre…

Enfin, on atteint le " grain de sable " : c'est un gros bloc de calcaire détaché de la falaise, il y a huit siècles. Le recul de la falaise est du aux infiltrations d'eau douce à la surface du plateau. Quant à l'escalier, dit du Roi d'Aragon, il n'a pas servi à envahir la ville mais il permettait d'accéder à un puits, le puits Barthélémy, après avoir descendu 187 marches. Je ne vous parle pas de la remontée avec deux seaux. Je vous laisse imaginer, surtout que les marches sont inégales…

haut de page Haut de page

- Corte Photos

Notre 3ème découverte de la Corse se fera vers l'intérieur. Là aussi, nous serons raisonnables en tenant compte de nos possibilités physiques. Nous n'avons pas la prétention d'aller parcourir le chemin de randonnée R 20, nous laissons cela aux plus jeunes, Nous allons nous rendre à Corte, située, au cœur de la Corse, à mi-chemin, entre Bastia et Ajaccio, en suivant le cours de la rivière Rovignano.

La ville est située à une soixantaine de kilomètres d'Aléria, qui est notre base, et à 600 mètres d'altitude, dans le couloir central de l'île qui sépare le massif ancien granitique à l'ouest, de la Corse alpine schisteuse.

Son nom viendrait d'une cour de justice fondée en 1419 par le vice-roi de Corse (Vincetello d'Istria) pour le compte du Roi d'Aragon. Ceci est au conditionnel car il semble que le nom ait existé auparavant.

Cette ville frappe car elle est juchée sur un piton. Dès le 11ème siècle, c'était un verrou fortifié. En 1419, Vincetello d'Istria renforce encore ce nid d'aigles.

La ville sera longtemps sous la main mise de Gênes, jusqu'au moment où un enfant de Corte, le médecin Gaffori, la reprendra. Son successeur sera Pascal Paoli, qui choisira la ville comme capitale de son gouvernement de la nation corse (de 1755 à 1769, date de son départ en exil). Il faut rappeler que la Corse est cédée à la France par Gênes ruinée, en 1768, à l'occasion du traité de Versailles. Il était temps : le 15 août 1769, Napoléon Bonaparte naissait à Ajaccio…

Mais revenons à Pascal Paoli : il rédigea une constitution fondée sur les théories de Montesquieu avec séparation des pouvoirs et souveraineté du peuple. Il installa à Corte, une université pour former les futurs cadres de l'île. C'est une idée que Napoléon Bonaparte reprendra quand il instituera les lycées.

La ville de Corte compte aujourd'hui 6329 habitants. C'est la seule ville universitaire de l'île avec 3600 étudiants. L'université a été réouverte en 1981.

haut de page Haut de page

- Bastia Photos

A Libourne, vers 13 heures, nous allons directement au port d'embarquement des Corsicas Ferries. Un bateau est à quai. Il part à 13 heures trente. Nous le prenons et nous nous retrouvons, alors qu'il quitte le port, au restaurant, en train de savourer un merveilleux " menu douceur " . C'est parti, pour quatre heurs de traversée vers Bastia.

Nous arrivons vers six heures à Bastia. C'est la sortie des bureaux. Nous mettons une heure pour faire 20 km vers le sud. Il est 19 heures. Il faut trouver un hôtel d'étape. Le premier est le bon. Il s'appelle la Madrague et se situe prés de marais. Un héron viendra tout à l'heure se percher dans l'arbre proche de notre chambre. Jean a parcouru plus de 400 km. Il va falloir songer à se reposer et poser les valises.

Au retour, nous aurons davantage le temps de profiter , dans le calme, des alentours de la ville, de Bastia et de son port qu'on ne découvre qu'une fois franchi le tunnel puisque la montagne arrive, à cet endroit, jusqu'à la mer.

haut de page Haut de page

 

 


 

accueil Kourou Page d'accueil Kourou

accueil Perth Page d'accueil Perth

accueil Porec Page d'accueil Porec

accueil du site Page d'accueil du site

haut de page Haut de page

Répertoire Photos Répertoire photos

 


Votre avis m'intéresse !

zkojnet@zkojmat.net