aller vers ... CHINE

aller vers ... HONG-KONG

aller vers ... INDONESIE

aller vers ... LA REUNION

aller vers ... MALAISIE

aller vers ... MAYOTTE

aller vers ... NEW ZEALAND

aller vers ... SEYCHELLES

aller vers ... TAHITI

aller vers ... THAILANDE

aller vers ... VIETNAM

aller vers ... SINGAPOUR

 
 

* GENERALITES

 

* ILE NORD

Photos

- Taupo

- Rotorua

 

* ILE SUD

Photos

- Christchurch

- Queenstown

- Te Anau

- Milford Sound

-Glacier Franz Joseph

- Mont Cook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GENERALITES

 

La Nouvelle Zélande se trouve aux antipodes de l'Europe mais est relativement proche de l'Australie (2 250 kilomètres). Les deux pays ont d'ailleurs des liens étroits à la suite de nombreux traités qui les unissent. Régulièrement, un vieux projet d'Union ressort des tiroirs mais il n'est pas sûr que les Néo-Zélandais aient vraiment envie de devenir un état de plus géré par le gouvernement de Canberra.

C'est un navigateur hollandais; Abel Tasman, qui a découvert cet archipel constitué surtout de deux grandes îles et lui a donné son nom en 1642. Mais c'est le capitaine Cook qui va en faire la première exploration sérieuse vers 1769 ce qui déclenchera la venue d'Européens dans cette région.

Les premiers colons furent des Français comme le montrent les rues du petit port de la côte Est où ils avaient débarqué. Mais, à cette époque du 19ème siècle les Français de métropole étaient trop occupés à vider leurs querelles politiques. Les Anglais sont donc arrivés par l'Est et ont signé les premiers un traité avec les Maoris.

Colonie donc britannique de 1840 à 1947, la Nouvelle Zélande (comme l'Australie) reconnaît toujours le pouvoir de la Reine dont le portrait figure sur les billets des dollars néo-zélandais.

La Nouvelle Zélande est de taille réduite (166 940 km²) et a une population relativement faible de 3,5 millions d'habitants. Les premiers habitants, les Maoris, représentent à peu près 10% de cette population, le reste étant formé d'Européens mais aussi, de Polynésiens, de Chinois et d'Indiens.

Les deux îles principales s'étendent du Nord au Sud sur près de 1 600 kilomètres ce qui donne des climats variés mais qui ne constitue pas la seule différence: on a parfois l'impression que l'île Nord sert pour le travail et l'île Sud pour les loisirs. 

haut de page Haut de page

 

ILE NORD Photos

 

C'est dans cette île que se trouve concentrée la majeure partie de la population et la quasi-totalité des Maoris. C'est là que se trouve la capitale et la plupart des industries. Ceci peut s'expliquer par un climat plus serein et la présence de phénomènes volcaniques qui fournissent, grâce aux centrales géothermiques une énergie bon marché.

haut de page Haut de page

 

Taupo Photos

 

  Taupo se trouve à mi-chemin entre Auckand où arrivent la plupart des vols intercontinentaux et la ville de Wellington qui est située près du détroit qui sépare les deux îles. C'est dans cette région que l'on trouve les "champs de boue". Des bulles remontent à la surface et libèrent des fumées sulfureuses. On trouve aussi des geysers. C'est là également que sont installées les centrales. On les remarque de loin au milieu de leurs jets de vapeurs.

haut de page Haut de page

 

Rotorua Photos

 

C'est l'endroit où l'on peut le plus facilement accéder aux phénomènes volcaniques dans un monde qui se veut infernal avec les sifflements de vapeur, le bouillonement qui sort du sol et les couleurs un peu irréelles des rochers que les différents produits chimiques remontés du sol ont coloriés.

Ce n'est donc pas un hasard si cet endroit est un site protégé. Il est considéré comme sacré par les Maoris que l'on trouve surtout dans cette région. Ceci permet à la fois de découvrir le volcanisme et les différents aspects de la culture "maori" dont le plus pittoresque est de tirer la langue ...

haut de page Haut de page

 

ILE SUD Photos

 L'île Sud est beaucoup moins peuplée et plus montagneuse. Elle est coupée par le 45ème parallèle de latitude Sud mais rien n'existe entre elle et l'Antarctique. Ce n'est donc pas le climat de Bordeaux qu'on y trouve mais plutôt celui de l'Ecosse ou du Sud des pays scandinaves. Les activités y sont surtout agricoles: fruits, légumes et surtout moutons. Cet animal qui est celui qui est le plus répandu est un sujet constant de plaisanteries des Néozélandais qui aiment à rappeler qu'il y a dix fois plus de moutons que d'êtres humains sur l'île.

C'est toutefois le tourisme qui est le moteur de l'île au point de se demander si elle n'est pas réservée à cette activité. Cette ressource occupe une partie importante de la population, ne serait-ce qu'au niveau de l'hébergement. Les Néo-Zélandais ont développé à un très haut niveau le système des "motels" et, ce qui est vrai dans l'île Nord devient une institution dans l'île Sud.

Bien sûr, on trouve en Nouvelle Zélande des hôtels classiques, surtout dans les villes où les endroits de haut de gamme comme le Mont Cook. Mais la plupart des "lits" sont fournis par des motels souvent familiaux. Dès l'aéroport, on peut s'en procurer une liste avec descriptifs et adresses. La plupart ont entre quatre et dix chambres (dont certaines ont une cuisine qui permet de préparer ses repas). Ces motels sont souvent tenus par un couple qui s'occupe de tout. L'accueil est convivial. Très souvent, on vous remet avec la clé, la traditionnelle bouteille de lait (attention "milk" se prononce "mulk" ...). Le matin, le journal local est devant la porte. 

haut de page Haut de page

 

Christchurch Photos

 

C'est la principale ville de l'île Sud. Sa situation sur la côte Ouest et la protection contre les vents du Sud que lui offre un promontoire, lui donne un climat assez agréable.

La ville a été construite dans le plus pur style britannique et on s'attend à y croiser le major Thompson à chaque coin de rue. Les espaces verts sont nombreux et, comme en Australie, le centre ville est soigneusement séparé des banlieues par un anneau de verdure consacré aux sports et à la promenade.

haut de page Haut de page

 

Queenstown Photos

 

Queenstown est la porte de la route des lacs et des fjords. Cette ville magnifique située au centre de l'île est à l'extrémité d'un grand lac glaciaire. Elle est entourée de montagnes et faite pour un tourisme de détente.

Sur l'une des collines qui dominent le lac se trouve un vaste parc aux daims où l'on peut se rendre en voiture. Des distributeurs permettent de se procurer de la nourriture et les daims en raffolent. Bien sûr, on peut se promener à pieds au milieu des animaux, mais ils n'hésiteront pas à passer la tête par la portière s'ils flairent leur gourmandise.

Le ravitaillement des êtres humains est aussi prévu et en dehors des restaurants de la ville on peut, par téléphérique, accéder à un restaurant panoramique: la vue est superbe quant à la nourriture... La gastronomie n'est pas forcément une spécialité Néo-Zélandaise: il est déja assez étonnant de trouver, dans les magasins, les huitres sorties de leur coquille et présentées dans des sortes de tubes à essai mais les manger en friture, c'est encore plus inattendu.

A proximité de Queenstown quelques villes "fantômes" servent de musées animés et rappellent le passé important de cette région jusqu'à l'épuisement des mines d'or.

Le bateau à roues qui permettait de relier la ville aux villages situés le long des rives du lac existe toujours et sa chaudière fait encore fonctionner le moteur à vapeur. Les marins aiment à rappeler les difficultés qu'ont éprouvées leurs ancêtres pour amener toutes les pièces de ce bateau depuis la côte.

Maintenant, il sert à effectuer des promenades. L'une d'elle conduit vers une ferme d'élevage. De braves chiens montrent comment ils sont capables de rassembler rapidement un troupeau et un fermier fait une démonstration de la façon de tondre, en une seule toison, les moutons choisis pour cet exercice.

haut de page Haut de page

 

Te Anau Photos

 

Te Anau se trouve au bord d'un autre lac immense mais la ville n'a pas le cachet de Queenstown. On sent qu'elle n'a pas le même passé et qu'elle s'est développée seulement pour des motifs touristiques. Le long du lac, on trouve surtout des magasins de souvenirs avec des objets en peau de mouton ou d'opposum. On peut faire du bateau, du parachute ascencionnel (bien! ... à moins qu'à force de ralentir pour faire friser l'eau, le moteur du bateau-tracteur cale ...) et des excursions sur le lac dans des vedettes modernes de la taille d'un vaporetto. Mais la forme de ce lac encaissé entre les montagnes rend les coups de vent très violents. Les vagues, c'est amusant mais quand le pilote reste plein gaz et que la vitre avant vole en éclats. ..Bien sûr, ce n'est pas grave et si le rigolo qui se croyait sur un bateau blindé prend sa radio et dit "Mayday"... Bof !

haut de page Haut de page

 

Milford Sound Photos

 

La petite route qui mène à Milford Sound est jolie à faire car elle traverse des forêts de conifères avec, de place en place, des petits lacs dans lesquels se reflète le paysage.

Pour visiter le Fjord, des bateaux de croisière (de tailles suffisante) partent de l'embarcadère et mênent jusqu'à l'embouchure de la mer de Tasmanie. Au départ, une superbe cascade semble être là pour faire patienter les touristes. Ensuite, le paysage, découpé dans le roc, suffit comme spectacle.

On peut aussi voir sur les rochers des phoques.

haut de page Haut de page

 

Glacier Franz Joseph Photos

 

Le glacier qui doit son nom à l'ex-empereur d'Autriche, est situé près du Mont Cook, en quelque sorte de l'autre côté, car il n'est pas possible d'aller directement de l'un à l'autre: on accède au glacier par la route côtière. Les moraines que l'on voit près de l'embouchure rappellent, qu'auparavant, le glacier allait jusqu'à la mer.

A présent, il faut remonter la vallée sur une distance, chaque année plus grande comme l'explique les panneaux que l'on croise et sur lesquels sont inscrits les dates où le glacier venait jusque là. Il en reste heureusement encore un énorme morceau et une passerelle permet de s'en approcher.

haut de page Haut de page

 

Mont Cook Photos

 

Le Mont Cook est l'endroit le plus renommé de l'île. On y accède par une route qui longe un lac dont les eaux sont d'un superbe bleu glaciaire. En été, les lupins fleurissent dans toute cette vallée.

Ici, pas de motel familial mais un superbe hôtel presque toujours plein et des bungalows en forme de tente avec les toits en pente raide qui descendent pratiquement jusqu'au sol car l'hiver la neige peut être importante.

Une promenade dans les environs permet de voir quelques paysages très jolis sinon, il faut être alpiniste ou survoler le site en hélicoptère.

haut de page Haut de page


 

accueil Kourou Page d'accueil Kourou

accueil Perth Page d'accueil Perth

accueil Porec Page d'accueil Porec

accueil du site Page d'accueil du site

haut de page Haut de page

Répertoire Photos Répertoire photos

 


Votre avis m'intéresse !

zkojnet@zkojmat.net